Votre projet d’agriculture urbaine ?

Urban farming

L’agriculture urbaine est l’avenir

L’agriculture urbaine ou Urban farming est la culture de légumes et d’herbes en milieu urbain. C’est-à-dire, pas sous la forme que la plupart d’entre nous connaît : dans une serre ou un champ.
Les avantages de l’agriculture urbaine sont innombrables. Aucun pesticide n’est utilisé et les cultures sont cultivées directement sur place. Il n’y a pas plus frais que ça ! En conséquence, beaucoup d’argent et d’énergie sont économisés sur les coûts de transport et de stockage. La plupart des légumes achetés en magasin ont parcouru des milliers de kilomètres avant d’être mis en vente. Habituellement, ils ont été conservés dans des réfrigérateurs pendant tout ce temps, ce qui a un impact sur l’environnement ainsi que sur leur fraîcheur.

17 ans d’expérience dans les systèmes de culture en intérieur

Cultiver des plantes dans un espace clos est une discipline que nous maîtrisons grâce à de nombreux tests et erreurs. 17 ans de conception, de fabrication et de test d’armoires de culture ont abouti à une énorme richesse de connaissances. Forts de ces connaissances et de cette expérience, nous pouvons désormais réaliser rapidement un projet de jardin urbain intérieur dans lequel les légumes et les herbes peuvent être cultivés toute l’année. Cela peut être dans une école, un restaurant, une maison de retraite ou bien même un conteneur dans un parking !
En plus du savoir-faire, nous disposons de notre propre atelier et d’une large gamme de matériel technique horticole. Nous pouvons concevoir une installation sur mesure et transformer n’importe quel endroit en potager urbain. Cela peut être fait à l’endroit que vous souhaitez et dans n’importe quel but. Par exemple, une école où les gens veulent cultiver pour des raisons éducatives, pour des raisons esthétiques dans un magasin, en guise d’activité sociale dans une maison de retraite, un restaurant où les chefs récoltent eux-mêmes ces cultures particulières que l’on ne retrouve nulle part ailleurs, ou bien encore dans un conteneur maritime entièrement converti qui est placé dans un endroit où il y a un besoin temporaire de légumes frais.

Multicouches en agriculture urbaine

La plupart de nos projets d’agriculture urbaine sont des systèmes de culture multicouches.
En utilisant plusieurs couches, une grande surface de culture est créée par mètre carré disponible. Les systèmes peuvent être utilisés pour faire pousser des plantes dans des pots avec de la terre ou de manière hydroponique, auquel cas aucun milieu de culture n’est utilisé.

Consommation durable d’eau et d’électricité

Nos installations de culture sont des systèmes de recirculation. Chaque goutte d’eau non directement absorbée par les plantes est renvoyée dans un réservoir d’eau et renvoyé à nouveau aux plantes.
Les lampes de culture à LED, économes en énergie, fournissent aux plantes de la lumière tout en dégageant peu de chaleur. Par conséquent, l’évaporation de l’eau par la plante est réduite au minimum.
Avec une consommation d’énergie relativement faible, ces LED créent suffisamment de lumière, et ce, dans le bon spectre pour faire pousser toutes sortes de légumes et d’herbes sans ajouter de lumière solaire externe. Cela comprend la plupart des légumes à feuilles, des herbes, mais aussi des fleurs comestibles comme les oxalis.
Ces facteurs permettent à tout espace inutilisé de se transformer en jardin urbain – tant qu’il y a de l’eau et de l’électricité.

Simple

Le plus grand avantage de nos systèmes agricoles urbains est peut-être qu’ils sont faciles à entretenir et à exploiter. Ils sont très “simples” et n’ont pas de logiciel de contrôle compliqué ou autres équipements qui ne peuvent être utilisés que par des professionnels.
La simplicité de nos systèmes permet à chacun de devenir un horticulteur urbain. Nous restons toutefois disponibles pour vous aider et vous conseiller.

Pour illustrer ce propos, voici la description d’un projet que nous avons récemment mené à bien.

Début décembre 2021, nous avons réalisé la première partie de ce projet d’ agriculture urbaine dans le sous-sol du restaurant “Het Seminar”  à Zenderen, Pays-Bas. Le Het Seminar, riche d’une étoile Michelin, ambitionne de devenir 100% autonome. En plus des prairies, des potagers et d’une forêt alimentaire, il y a maintenant également un jardin intérieur.
La première partie se compose de 10m2 de surface de culture, répartis sur 2 étages, pour la culture de légumes verts à feuilles et d’herbes aromatiques.
L’installation consiste en un rack à palettes dans lequel sont placés 10 plateaux de culture de 140 x 70 x 15 cm. Ceux-ci sont remplis en continu à partir d’un réservoir d’eau avec une solution eau/nutriments jusqu’à ce qu’il y ait un niveau d’environ 5 cm. Avec cette méthode dite de culture hydro, les plantes pendent avec leurs racines directement dans l’eau. Elles ne sont pas en contact avec la terre ou à tout autre milieu de culture.

Pour l’éclairage, nous avons opté pour 18 barres de croissance à LED de 80 watts. L’ensemble de l’installation consomme 1440 Watts d’électricité pour l’éclairage. Et environ 300 Watts de plus sont consommés par les pompes et les systèmes de ventilation.

En février 2022, on nous a demandé de construire une deuxième partie. Cette fois pour faire pousser des tomates et des poivrons. L’hydro culture s’est apparemment bien déroulée, car il s’agit du mode de culture qui devait également être mis en place ici.
Cette fois, nous avons utilisé des tuyaux en PVC carrés de 150 cm de long. 7 pièces au total. Pour créer le même “look” que la première configuration, nous avons de nouveau utilisé un rack à palettes pour placer les tubes. Ici aussi, les plantes sont dans des paniers qui sont reliés à deux réservoirs d’eau pour l’alimentation en eau et le drainage.

Parce que les plants de tomates et de poivrons peuvent devenir assez grands, un seul étage peut être mis en place. La culture de plantes à fleurs et à fruits nécessite beaucoup plus de lumière que la culture de légumes à feuilles et d’herbes. C’est pourquoi l’éclairage a également dû être ajusté. Dans ce rack de culture de tomates d’environ 3,4 m2 de surface, 4 lampes de culture à LED d’une puissance de 250 Watt chacune sont utilisées. Soit 294 Watt d’éclairage par m2au dessus des tomates. À titre de comparaison, il y a 144 Watt par m2 au-dessus de la première configuration de culture pour les légumes-feuilles.

Les lampes utilisées dans cet agencement de tomates sont à intensité variable. En conséquence, une moindre lumière peut être appliquée dans la phase initiale lorsque les plantes sont encore petites et ont moins besoin de lumière. Cela permet également d’économiser de l’énergie.

Il s’est écoulé environ deux mois entre la livraison de la première et de la deuxième partie de ce jardin urbain. Lorsque nous installions la deuxième partie, la première partie était déjà en pleine floraison et les cuisiniers allaient et venaient pour récolter les récoltes.

Intéressé ?

Vous avez l’intention et l’envie de cultiver vos propres légumes et fines herbes pour vous-même ou pour votre organisation ? Vous pouvez nous contacter sans aucune obligation. En fonction de vos plans et de l’espace disponible, nous pourrons discuter de toutes vos possibilités.